La chirurgie réfractive

La chirurgie réfractive

Chirurgie Lasik

Les différentes techniques de chirurgie laser

Un œil dit « amétrope » présente un défaut optique, provoquant un flou visuel permanent. Ce flou visuel est lié au fait que les images perçues n’arrivent pas parfaitement sur votre rétine.

La chirurgie réfractive va permettre de modifier le profil de votre œil, afin que les images arrivent sur votre rétine et ainsi vous libérer de vos lunettes ou lentilles.

Les différents défauts optiques opérables au laser sont :

alt-text

La Myopie

alt-text

L’Hypermétropie

alt-text

L’Astigmatisme

alt-text

La Presbytie

La chirurgie réfractive exige un bilan pré-opératoire soigneux, effectué par votre ophtalmologiste.

Tous les yeux ne sont pas opérables. Les résultats de la chirurgie dépendent de la qualité de l’acte effectué, mais également du choix de la technique chirurgicale.

Votre ophtalmologiste utilise des lasers de dernière génération, intégrant l’assistance de techniciens hautement qualifiés contrôlant les lasers en permanence.

La chirurgie des yeux à visée réfractive est effectuée sous anesthésie locale (instillation de quelques gouttes dans les yeux). Le plus souvent, les 2 yeux sont opérés le même jour.

100000

Opérations par an

100 000 yeux par an sont traités en France.

Depuis son apparition à la fin des années 80, la technique est devenue fiable grâce à des lasers de plus en plus perfectionnés.

Laser Excimer

(PhotoRefractive Keratectomy)

PRK / TRANS-PRK

Le laser Excimer est un laser ablatif employé dans le traitement des défauts réfractifs depuis plus de 20 ans. Il permet d’enlever de fines couches de matière en surface de façon très contrôlée sans altération excessive du reste du matériau.

L’épithélium* est retiré avant le traitement au laser Excimer (soit manuellement, soit au laser).

L’intervention est totalement indolore. La durée totale de votre intervention sera de quelques minutes. Le temps d’ablation au laser Excimer sera de quelques secondes. A ce moment-là, votre ophtalmologiste vous demandera de bien fixer un point lumineux sans bouger.

Il n’y a pas d’hospitalisation.
Vous ressortirez quelques minutes après la fin de votre intervention. Vous verrez très flou en sortant et vous retrouverez votre autonomie au bout de quelques jours. Il est préférable de venir accompagné et de ne pas travailler dans les jours qui suivent l’intervention.

Une sensation désagréable de grain de sable dans les yeux est souvent présente dans les 48h suivant l’opération.

* L’épithélium est une fine couche protectrice qui recouvre l’avant de la cornée. Cette couche se régénère.

Laser Femtoseconde

Technique intra-cornéenne

FEMTOLASIK

L’application principale du laser femtoseconde est dans la cornée, mais également dans le traitement opératoire de la cataracte.

L’opération se déroule en deux étapes.

  1. Création d’un volet cornéen à l’aide du Laser Femtoseconde :
    Une sonde sera posée sur votre œil pendant une trentaine de secondes, phase durant laquelle le laser femtoseconde préparera votre œil. Une fois la sonde retirée, votre chirurgien ophtalmologiste
    soulèvera ce capot préalablement préparé.
  2. Traitement au Laser Excimer :
    L’ablation au laser Excimer sera de quelques secondes. A ce moment-là, votre ophtalmologiste vous demandera de fixer un point lumineux sans bouger. Après repositionnement du volet et contrôle, vous pourrez rentrer chez vous. Dans la majorité des cas, vous pourrez reprendre une activité normale dès le lendemain.

Il n’y a pas d’hospitalisation.
Vous ressortirez quelques minutes après la fin de votre intervention. Vous verrez flou en sortant et vous retrouverez votre autonomie au bout de quelques heures (quelques jours pour la PRK).

Technique intra-cornéenne

SMILE

Cette technique consiste à la découpe d’un lenticule à l’intérieur de la cornée, qui sera ensuite retiré par le médecin à travers une mini incision, sans capot. La chirurgie est réalisée uniquement avec le laser femtoseconde. Ce lenticule correspond à la partie de la cornée habituellement ablaté par le laser Excimer. Le retrait de ce lenticule permettra donc de corriger le défaut de vision. Les suites post-opératoires se rapprochent de celle du FemtoLasik.

oeil iris

Technique implantable

IMPLANT PHAKE

Si le laser n’est pas réalisable, il est possible de recourir au procédé alternatif des lentilles intraoculaires.

L’implant dit « phaque » (introduit dans un œil possédant toujours son cristallin naturel), peut corriger la myopie, l’hypermétropie et/ou l’astigmatisme sans toucher à la cornée, contrairement à la chirurgie réfractive par laser. Ce procédé est réversible. Ce type de chirurgie possède plus de 20 ans de recul et bénéficie de progrès constants.

L’implant phake convient aux personnes qui :

  • ont entre 21 et 60 ans,
  • sont myopes et atteints d’une myopie légère à élevée (-0,5 dioptrie à -18 dioptries),
  • sont atteints d’une hypermétropie légère à élevée (+0,5 dioptrie à +10,0 dioptries),
  • ont un astigmatisme compris entre 0,5 et 6,0 dioptries,
  • n’ont pas eu de changement de prescription de plus de 0,5 dioptrie en un an,
  • recherchent une procédure qui ne crée pas de syndrome des yeux secs.

Comment se déroule l’intervention ?

D’une durée d’environ un quart d’heure, l’intervention est réalisable le plus souvent sous anesthésie locale simple (elle peut également se dérouler sous anesthésie générale). Les deux yeux sont opérés à quelques jours d’intervalle. Le patient quitte la clinique quelques heures après la chirurgie avec une coque de protection sur l’œil opéré.

Les suites opératoires et les résultats :

Les suites de l’intervention sont indolores. La vision s’améliore rapidement et on récupère généralement en quelques jours. Un traitement sous forme de collyres est à suivre pendant 15 jours. La correction de la vision est précise et permet de retrouver une autonomie sans lunettes ou du moins très faible. La surveillance est assez simple et demande au moins une vérification annuelle pour apprécier l’état de l’œil opéré.